Sélection Films Courts
 
Archipel (Archipelago)
Giacommo Abbruzzese
(2010 - 23' - Le Fresnoy - Studio National des Arts Contemporains - France / Palestine / Italie - Arabe sous-titré français)
Abed, un jeune palestinien, entre illégalement en Israël en passant sous le Mur, à travers les égouts. Il travaille dans un restaurant de Jérusalem Ouest. Le jour de congé arrivé, il décide de rentrer à la maison avec une mystérieuse caisse blanche. C’est le début d’un long voyage.
 
Bielutine, dans le jardin du temps
Clément Cogitore
(2011 - 36' - SEPPIA - France - Russe sous-titré français)
Reclus dans leur appartement de Moscou, Ely et Nina Bielutine veillent jalousement sur l’une des plus importantes et mystérieuses collections d’art de la Renaissance. Entourés de leur corbeau, de leurs chats et sous l’œil de Léonard, Titien, Michel-Ange et Rubens, Ely et Nina évoluent dans une fiction, un monde qui n’existe que pour eux, un monde où l’art et le mensonge ont peu à peu pris le pas sur la réalité.
 
Le Ciel en bataille
Rachid B.
(2010 - 42' - Nord-Ouest Documentaires - France)
Au chevet de son père malade, dans un dernier face à face silencieux, Rachid B. rappelle ses souvenirs les plus forts, ceux qui, tour à tour, l’ont construit ou conduit au pire. De son enfance au Maroc, de l’évocation de son homosexualité, de son rejet de la religion chrétienne jusqu’à sa récente conversion à l’islam, il nous livre avec franchise le récit de sa vie, de ses errances, des ruptures qui l’ont marqué.
 
Densamente spopolata e la felicita (Le bonheur est un espace très dépeuplé)
Francesco Dongiovanni
(2011 - 47' - Società cooperativa Murex - Italie - Muet)
Sur les hauteurs de la Murge, à la frontière des Pouilles et de la Basilicate, dans le sud de l’Italie, les bergers ont guidé leur troupeau pendant des centaines d’années sous le soleil et le vent. De nos jours, un vieux berger répète les mêmes gestes et embrasse le destin de ses ancêtres.
 
La Forêt une fois
Peter Snowdon
(2010 - 22' - AJC - Belgique)
"La forêt court autour du chien qui chasse." - Dogen
Perdre son chemin dans une forêt, sur une montagne, à côté de la mer, dans une grande ville... Des histoires à raconter, au pluriel. Des métaphores pour essayer de cerner l’impossibilité de l’expérience, l’inaccessibilité du passé.
 
Gorelovka épisodes de la disparition d’une communauté
Alexander Kviria
(2010 - 40' - Autoproduction - Géorgie / Grande Bretagne - Russe sous-titré français)
Le village de Gorelvoka situé dans le sud de la Géorgie a été fondé au milieu du 19e siècle par les Doukhobors un groupe de dissidents religieux russes, bannis de Russie par le tsar Nicolas 1er à cause de leurs croyances anarchistes et pacifiques. Ils se sont employés à conserver leur identité et leurs traditions sous le régime soviétique. Sous la pression politique et économique, de nombreux Doukhobors ont quitté la Géorgie et leur héritage disparaît peu à peu avec les derniers villageois.
 
Khatyn
Jérôme Amimer
(2011 - 46' - Leitmotiv Production - France - Russe sous-titré français)
Evocation de la tragédie de Khatyn, un des milliers de villages russes brûlés par les nazis.
 
La Línea invisible
Lisa Diez Gracia
(2011 - 43' - Le GREC - France - Espagnol sous-titré français)
Immerger le spectateur dans la Caminata Nocturna qui se déroule dans le Parc Eco Alberto chez les Nanhus, une simulation pour les touristes du passage de la frontière, « interprétés » et accompagnés par les Nanhus eux-mêmes, communauté indienne pratiquant fréquemment la migration vers les Etats-Unis.
 
No blood in my body
Laure Cottin
(2010 - 28' - ENSAD - France - Anglais sous-titré français)
Claudia est américaine, elle vit avec Thomas. Thomas dit à Claudia qu’il s’occupe d’elle mieux que sa famille américaine, qu’elle est belle, qu’elle l’a sauvé. Chacun de leur côté, Thomas et Claudia aspirent à être libres. Un jour, Claudia surdose et tombe dans l’inconscience. Thomas, impuissant, en colère, voit qu’elle lui échappe.
 
O estrangeiro
Ivo Ferreira
(2010 - 18' - Autoproduction - Portugal - Mandarin sous-titré français)
En 2009 à Macao, le narrateur quasiment absent de l’écran part à la recherche de L’Etranger qui y vivait quinze ans auparavant, aidé par les lettres qu’il lui écrivait. Il suit les traces laissées autrefois par L’Etranger recréant ainsi une nouvelle absence.
 
Pasos
Lorena Zilleruelo
(2011 - 22' - Art-Aids - Espagne - Espagnol sous-titré français)
Ema avait les outils sociaux et intellectuels pour se protéger du VIH. Elle savait comment prévenir les maladies sexuellement transmissibles. Mais elle est tombée amoureuse sans prendre de précaution. Le tango comme une apologie très fidèle des relations de séduction entre l’homme et la femme.
 
Paysage emprunté #1
Dania Reymond
(2011 - 21' - ENSBA Lyon - France)
Le village est paisible, banal.
Il pourrait se trouver n’importe où en Europe.
De mémoire une scène est décrite.
Malgré la neige une tragédie fait surface.
Rencontre entre des paysages et des événements proches et lointains à la fois.