Son réel

Rencontre avec Claudio Pazienza

"D’un projet à l’autre, un inénarrable besoin revient: celui de trouver une "musicalité" dès le début du montage. Une musicalité qui contiendrait - en filigrane- le ton, l’esprit de ce qui suit: le film proprement dit. Il ne s’agit nullement d’une partition musicale au sens classique, mais d’un assemblage d’images et de sons jusque là imprévisibles, innomables. Sans les 4/5 minutes de cet "incipit", de cette minuscule partition filmique, je suis un peu perdu ... le reste ne se cristallise que péniblement. D’un film à l’autre j’intérroge le sens à donner au texte, à une voix off ou au hors-champs. Quand écrire? Qui lirait, improviserait? Je questionne les micros, le sens à donner aux "directs", le sens à donner - parfois - au bruitage. Et à chaque film la question revient à nouveau: quel son a mon réel?"

Claudio Pazienza


Dimanche 4 novembre 2007 - 16H
Espace Jean Vilar - salle 2